Sénégal

L’Orthophonie au Sénégal

Début de la profession au Sénégal en 1983 avec des orthophonistes comme Christiane Diane, ancienne formatrice à l’ISTR de Lyon.

En 1989, on note l’arrivée du premier orthophoniste sénégalais formé en 3 ans à l’ISTR de Lyon1 (Université Claude Bernard).

En 1995, le deuxième orthophoniste sénégalais est arrivé d’une école de formation à Paris.

Aujourd’hui, le Sénégal compte 10 orthophonistes, (4 de nationalité sénégalaise et 6 de nationalité étrangères) tous en exercice libéral et installés à Dakar la capitale.

Les pathologies rencontrées principalement sont :

  • Les troubles des apprentissages scolaires
  • Les troubles du langage (Retard de langage simple, retard de langage dans les handicaps : moteur, sensoriel, mental)
  • Le bégaiement (de jeune enfant et de l’adulte)
  • Les troubles de la voix (organique ou dysfonctionnel)
  • Les aphasies et les dysarthries chez l’adulte, etc

Missions prioritaires actuelles

  • Accompagner la nouvelle école d’orthophonie de Dakar dans la formation de sa première promotion (de 3 étudiants) depuis septembre 2017 pour 3 ans avec un système LMD
  • Faire parvenir d’ici la fin du 1er trimestre 2018, les projets de statuts et de règlement intérieur de l’association des orthophonistes du Sénégal (AOS) à tous les orthophonistes actuellement à Dakar.
  • Elargir la participation des orthophonistes dans le projet d’implantation cochléaire du Sénégal qui a déjà opéré 5 sénégalais à Dakar même depuis janvier et mars 2017.
  • Poursuivre la sensibilisation des collègues pour une participation active dans les initiatives portant ancrage de la profession au Sénégal et en Afrique Francophone

Alioune GUEYE

Commentaire facebook