Appel à communication

 

APPEL A COMMUNICATION

1er Congrès scientifique international de la Fédération des organisations d’Orthophonistes d’Afrique francophone (FOAF)

Les 20, 21 et 22 août 2018 à Lomé

Thème : Troubles spécifiques du langage et des apprentissages en Afrique : enjeux et défis.

L’orthophoniste est l’un des acteurs essentiels de l’équipe de prise en charge des personnes souffrantes de troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA). Une enquête menée en 2016 auprès des orthophonistes par la Fédération des organisations d’Orthophonistes d’Afrique Francophone (FOAF) pour décrire l’ampleur des pathologies reçues en consultation orthophonique avait révélé que les TSLA étaient majoritairement représentés.

Les troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA) sont l’expression de troubles du développement cognitif de l’enfant concernant les acquisitions précoces (langage oral, geste) ou les apprentissages scolaires (lecture, écriture, calcul). Ils apparaissent au cours du développement de l’enfant et persistent à l’âge adulte. Les conséquences de ces TSLA sont très variables en fonction, de la sévérité, du trouble, de la précocité du diagnostic, de la qualité de la prise en charge pluridisciplinaire et pédagogique, et du soutien familial. L’enfant présentant un TSLA n’automatise pas facilement les apprentissages. Ces troubles occasionnent une lenteur, une fatigabilité, des problèmes d’organisation, et un besoin d’aménagements et/ou d’adaptations, voire de compensations dans certains cas. En l’absence de diagnostic et de prise en charge adaptés, les difficultés sont croissantes avec à terme un risque d’échec scolaire, voire de difficultés d’intégration scolaire, et plus tard des difficultés sociales et/ou professionnelles. Il peut s’ensuivre l’apparition de troubles émotionnels secondaires chez l’enfant tels qu’une faible estime de soi, un faible intérêt ou dégoût pour la scolarité, des conduites de fuite, d’opposition et une anxiété.

Les TSLA constituent donc un véritable problème de santé publique et il n’est pas possible de laisser autant d’enfants aux prises avec ces difficultés d’apprentissage. Malgré la demande de plus en plus croissante de prise en charge orthophonique, les TSLA demeurent moins connus de la population et même des décideurs en charge des systèmes éducatifs et scolaires et de la santé. Pour trouver des solutions à ces difficultés, la FOAF organise son premier congrès international les 20, 21 et 22 Août 2018 à Lomé (TOGO) sur les Troubles spécifiques du langage et des apprentissages.

Ce premier congrès international de la FOAF entend apporter des éclairages sur les enjeux et les défis des TSLA à travers trois sous-thèmes :

  • Prévention et Intervention précoce
  • Evaluation, diagnostic et prise en charge pluridisciplinaire des TSLA
  • Les politiques éducatives en Afrique : Education et inclusion scolaire.

Des conférenciers de haut niveau invités permettront, par des apports tant théoriques que cliniques, de conduire une réflexion sur cette question au travers de modèles issus de pathologies et de domaines variés. Par ailleurs, le Comité Scientifique du congrès de la FOAF vous invite également à soumettre une proposition de résumé de communication orale (300 mots maximum) ou écrite qui présentera votre travail de recherche en lien avec cet argumentaire, en respectant les modalités ci-dessous.

Modalités de participation

Envoyez votre proposition de communication par courriel à : cscongres@foafafrique.org avec les éléments suivants :

  • Titre de la communication
  • 4 ou 5 Mots-clés
  • Introduction
  • Objectifs
  • Méthode d’étude
  • Résultats
  • Discussion-Conclusion
  • 3 à 7 Références bibliographiques

Veuillez mentionner, en page séparée, les :

  • Nom, prénom et profession de l’auteur et d’éventuels auteurs associés
  • Pays, ville
  • Adresses postale et électronique, Numéros de téléphone.

L’auteur s’engage à être présent lors des rencontres.

Les résumés retenus seront sélectionnés par un comité scientifique.

Participants attendus

Le congrès de la FOAF est ouvert à tous les acteurs impliqués dans la prise en charge globale des enfants souffrant de TSLA, dont les médecins (ORL, Pédiatres, Neurologues, Psychiatres, Ophtalmologues,…), les neuropsychologues, les psychopédagogues, les linguistes, les psychologues, les orthophonistes, les ergothérapeutes, les psychomotriciens, les enseignants, les autres acteurs régionaux et locaux de la réadaptation et du système éducatif, les décideurs politiques, les partenaires techniques et financiers, les représentants des laboratoires de recherche, les parents des enfants des représentants des ONGs et organisations de la société civile.

Inscription au congrès

1er Janvier – 31 mars 1er avril – 15 juin 16 juin – 15 août
Médecins, psychologues et autres universitaires 30.000 F CFA

50 €

40.000 F CFA

60 €

50.000 F CFA

75 €

Orthophonistes, paramédicaux et autres professionnels 20.000 F CFA

30 €

30.000 F CFA

50 €

35.000 F CFA

60 €

Inspecteurs, enseignants et éducateurs spécialisés 15.000F CFA

25 €

20.000 F CFA

30 €

25.000 FCFA

40 €

Etudiants / Parents 10.000 F CFA

15 €

15.000 F CFA

25 €

20.000 F CFA

30 €

Les frais de voyage, d’hébergement et de séjour seront à la charge des participants. Une liste des hôtels sera publiée sur le site de la FOAF (www.foafafrique.org). Le comité d’organisation du congrès se chargera de l’accueil des participants à leur arrivée à l’aéroport international Gnassingbé-Eyadema de Lomé et de leur déplacement de l’hôtel au lieu du congrès.

Il est prévu une visite de quelques sites touristiques du Togo après le congrès.

Calendrier

  • Appel à communication : 04 septembre 2017
  • Date limite de réception des résumés : 31 Mai 2018
  • Notification des réponses aux auteurs : 15 juin 2018
  • Date limite des inscriptions : 13 août 2018.

Téléchargez l’appel à communication

 

 

Commentaire facebook